A Wordsworth, Percy Bysshe Shelley

Voici la traduction d’un célèbre sonnet de Shelley destiné à Wordsworth, écrit en 1816. Hommage ambigu, témoignage en fait d’une déception puisque après avoir célébré ce qu’il a aimé chez lui, in cauda venenum, le jeune poète reproche au maître d’avoir abandonné son humble mode de vie et les thèmes originels et authentiques de sa poésie, visant sans les nommer le tournant conservateur de ses positions intellectuelles et le pli didactique de ses poèmes.

A Wordsworth

Chantre de la nature, tu as pleuré en constatant
Que ce qui part doit ne jamais revenir : l’enfance
Et la jeunesse, l’amitié et le premier éclat de l’amour
Ont fui comme de doux rêves, t’abandonnant au deuil.
Ces peines ordinaires, je les connais. Une perte m’afflige
Que tu ressens aussi mais que seul je déplore.
Tu fus une étoile solitaire dont la lumière brillait
Pour quelque frêle barque à minuit quand rugissait l’hiver
Au-dessus de la foule aveugle et qui se déchirait :
Dans une digne pauvreté ta voix a tressé
Des chants consacrés à la vérité et la liberté –
Désertant ces thèmes, tu me laisses en peine,
Car tel tu fus que plus jamais tu ne seras.

© Maxime Durisotti

To Wordsworth

Poet of Nature, thou hast wept to know
That things depart which never may return:
Childhood and youth, friendship and love’s first glow,
Have fled like sweet dreams, leaving thee to mourn.
These common woes I feel. One loss is mine
Which thou too feel’st, yet I alone deplore.
Thou wert as a lone star, whose light did shine
On some frail bark in winter’s midnight roar:
Thou hast like to a rock-built refuge stood
Above the blind and battling multitude:
In honoured poverty thy voice did weave
Songs consecrate to truth and liberty –
Deserting these, thou leavest me to grieve,
Thus having been, that thou shouldst cease to be.

Sonnet tiré du Penguin Book of Romantic Poetry, 2005

One thought on “A Wordsworth, Percy Bysshe Shelley

  1. Léon Prostagma mercredi 4 juin 2014 / 13:48

    « Car tel tu fus que tu plus jamais tu ne seras. » il y’a un « tu » en trop non?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s