Codicille, Gérard Genette

codicilleUn livre inqualifiable. Un livre de fantaisies, de souvenirs, de méditations, de réflexions et d’érudition, le tout présenté comme un dictionnaire, dans l’ordre alphabétique. On peut donc choisir de lire au fil des pages, ou bien  l’ouvrir au hasard, et l’on se laisse surprendre par ce qui vient. On ne sera pas surpris que l’épigraphe soit empruntée à Montaigne : une phrase que j’affectionne particulièrement « Mes fantaisies se suivent, mais parfois c’est de loin, et se regardent, mais d’une vue oblique. »

Impossible, donc, de résumer ce que contient ce Codicille (appendice du précédent Bardadrac, de 2006, que je n’ai pas lu). On y trouve de brèves et drôles entrées : calembours (et les cuirs, dont il semble raffoler): « Orgie : L’amour mesclun », « Occiput : Jack l’éventreur », ou saillies dignes du Dictionnaire des idées reçues : « Boulot : toujours petit. ». On trouve aussi un pastiche du Je me souviens de Pérec, des souvenirs d’enfance et de lecteur, des conversations avec Derrida ou Barthes, des considérations sur l’ambiguïté sémantique du verbe faire dans mainte expression locale, l’inventaire commenté des douze avenues qui partent de la place de l’Etoile. Gérard Genette puise autant dans Proust que dans les cartoons américains qui sont parfois très éloquents pour illustrer tel ou tel procédé sémantique. J’arrête ici l’inventaire. Je me contente de louer ce livre de gai savoir, écrit dans une langue souple et souvent drôle, pleine d’esprit, le ton est celui d’une joyeuse causerie où l’humour et l’érudition s’allient à merveille.

A picorer avec joie !

*

Gérard Genette, Codicille, Seuil, Fiction & Cie, 19 €, 314 p.

leslivres

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s