La machine à écrire, texte et parole dans Les Quatre Cents Coups de François Truffaut

Vous trouverez ici le texte de la communication prononcée le vendredi 20 mars 2009 à l’Université du Littoral Côte d’Opale, à Boulogne sur Mer, à l’occasion du symposium « Quand le cinéma prend la parole » organisé par Bénédicte Brémard, Carl Vetters et Marc Rolland.

L’ouverture de cette communication avait déjà été publiée sur ce blog.

visage Antoine Doinel

One thought on “La machine à écrire, texte et parole dans Les Quatre Cents Coups de François Truffaut

  1. vincentgrossmann jeudi 19 mars 2009 / 11:35

    Bon courage pour le colloque, j’ai hâte que tu me racontes !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s